Investor's wiki

Ann S.Moore

Ann S.Moore

Ann S. Moore est une femme d'affaires am√©ricaine et ancienne galeriste √† New York qui est surtout connue pour son r√īle de pr√©sidente et PDG de Time Inc., la soci√©t√© d'√©dition acquise par Meredith Corporation en f√©vrier 2018.

Moore a été nommée à plusieurs reprises dans la liste annuelle du magazine Fortune, "Les 50 femmes les plus puissantes du monde des affaires américain".

Elle siège également au conseil d'administration du Royal Caribbean Group. et a déjà siégé aux conseils d'administration d'Avon Products, Inc. et de la Wallace Foundation.

Petite enfance et éducation

Ann S. Moore a grandi à McLean, en Virginie, et a fréquenté l'Université Vanderbilt. Elle a obtenu un baccalauréat en sciences politiques en 1971 et a déménagé à Boston pour travailler dans la librairie. Elle a fréquenté la Harvard Business School et a obtenu un MBA en 1978.

Moore a rejoint Time Inc. en tant qu'analyste financier en 1978 apr√®s avoir termin√© son MBA. Elle aurait pris l'emploi le moins bien r√©mun√©r√© des 13 qui lui avait √©t√© offert apr√®s l'obtention de son dipl√īme parce que son r√™ve √©tait de travailler dans l'√©dition de magazines.

Réalisations notables

Début de carrière chez Time Inc.

Moore est rapidement promue responsable média de Sports Illustrated en 1979. Deux ans plus tard, elle est nommée directrice adjointe de la diffusion de Fortune puis prend la direction de la diffusion de Money puis de ** Découvrir**. En 1984, elle est devenue directrice générale de Sports Illustrated. En 1989, elle est devenue l'éditrice fondatrice de Sports Illustrated for Kids.

En s'appuyant sur son r√©seau de clients actuel, Moore a pu pr√©vendre avec succ√®s des pages publicitaires, afin de d√©marrer sur les chapeaux de roues. Elle a favoris√© un climat de relations √©troites entre l'√©quipe √©ditoriale de la publication, la division marketing et le bureau de diffusion - une d√©cision qui a impressionn√© le r√©dacteur en chef fondateur du magazine, John Papanek, qui a fait l'√©loge de son infrastructure plus int√©gr√©e, bien qu'elle ait attir√© les critiques des r√©dacteurs qui estimaient qu'elle n'√©tait pas respecter la s√©paration proverbiale de l'√Čglise et de l'√Čtat dans l'√©dition; c'est-√†-dire la s√©paration des ventes publicitaires et de la production de contenu.

Succès dans les années 1990

Dans les années 1990, Moore avait acquis une réputation de leader capable de lire le public. Elle a repris People Magazine en 1991 et s'est efforcée de moderniser le format, en passant du noir et blanc au design couleur et en déplaçant sa date de publication du lundi au vendredi pour capturer les acheteurs féminins avant le week-end.

Moore a également augmenté le contenu de la publication pour inclure des sections mode et beauté afin de consolider la marque en tant que leader féminin. Les gens sont passés du statut de petite marque du portefeuille de Time à sa vache à lait, générant des revenus plus élevés que le magazine phare. En 2001, People Magazine a rapporté 723,7 millions de dollars en publicité, contre 666 millions de dollars pour Time Magazine.

En 1994, Moore a lancé InStyle, qui était initialement "se heurtait à un mur de scepticisme... car les éditeurs concurrents et de nombreux annonceurs pensaient que la fusion des catégories de la mode, du refuge et des célébrités était erronée". Le magazine a cependant été un énorme succès, encourageant une foule d'imitateurs dans la décennie qui a suivi et prouvant que le public féminin était l'avenir et le fondement de l'édition de magazines.

Moore a profit√© de ce succ√®s pour lancer plusieurs nouveaux titres, dont Teen People, People en Espa√Īol et Real Simple, ce qui, selon Edward Lewis, a conduit Dick Parsons √† l'appeler "la reine du lancement". ."

Président et chef de la direction de Time Inc.

En juillet 2002, Moore a été nommé président et chef de la direction de Time Inc., occupant le poste laissé vacant par Don Logan lorsqu'il a rejoint la société mère de Time Inc., AOL Time Warner, en tant que président du groupe des médias et des communications.

Time Inc. en tant que filiale d'AOL Time Warner souffrait de la plupart des autres éditeurs après l'éclatement de la bulle Internet de la fin des années 90 et du début des années 2000. Les revenus publicitaires commençaient à chuter dans l'industrie et les lecteurs ont commencé un long passage des publications imprimées aux publications en ligne. Dans les années 2000, les habitudes des lecteurs ont commencé à changer avec l'essor des blogs et des réseaux sociaux.

En 2000, AOL a achet√© Time Warner pour 166 milliards de dollars, ce qui reste la plus grande fusion de l'histoire des √Čtats-Unis. Au cours de la carri√®re d'Ann Moore, AOL est tomb√©e de son perchoir en tant que plus grande soci√©t√© Internet au monde, et la fusion de Time Warner et d'AOL a √©t√© consid√©r√©e comme une √©norme erreur. Les deux soci√©t√©s se sont s√©par√©es en 2009 et Time Warner a s√©par√© ses activit√©s de c√Ęblodistribution la m√™me ann√©e.

En tant que PDG, Moore a supervisé l'acquisition par Time d'ESSENCE Communications, éditeur du magazine Essence, le principal magazine de style de vie pour les femmes afro-américaines, en 2005. En 2010, quatre ans avant que Time Warner ne crée Time Inc. en tant que société distincte. , Moore a annoncé sa retraite. En 2018, Time Inc. a été racheté par Meredith Corporation.

Après Temps Inc.

Moore a suivi les conseils d'amis apr√®s avoir quitt√© Time Inc. et n'a pas pris un autre poste de direction. Dans une interview avec Forbes en 2014, elle a d√©clar√© avoir r√©alis√© lors de visites √† son fils √† San Francisco que peu de gens collectionnaient de l'art car le prix de l'art √©tait devenu prohibitif. Par cons√©quent, elle a d√©cid√© d'ouvrir The Curator Gallery √† Manhattan comme un lieu qui permettrait aux artistes √©mergents de vendre leurs Ňďuvres pour moins de 10 000 $.

L'essentiel

En tant qu'ancienne pr√©sidente de longue date et PDG de Time, Inc., la longue carri√®re d'Ann S. Moore dans les affaires laissera un h√©ritage durable dans le secteur de l'√©dition de magazines, c'est pourquoi elle a √©t√© nomm√©e dans la liste annuelle du magazine Fortune, " Les 50 femmes les plus puissantes du monde des affaires am√©ricain ¬Ľ √† plusieurs reprises.

Points forts

  • Ann S. Moore est une femme d'affaires am√©ricaine qui est surtout connue pour son r√īle de pr√©sidente et PDG de Time Inc.

  • Moore a pris sa retraite de Time Inc. en 2010, et en 2014, elle a ouvert The Curator Gallery dans le quartier de Chelsea √† Manhattan.

  • Son succ√®s a atteint son apog√©e dans les ann√©es 1990 lorsqu'elle a amen√© le magazine People d'une petite partie de l'entreprise √† l'un de ses principaux g√©n√©rateurs de revenus et a √©galement lanc√© le magazine InStyle et plusieurs autres.

  • Ses r√©alisations chez Time Inc. ont ciment√© sa r√©putation d'innovatrice dans l'industrie de l'√©dition de magazines √† la fin du 20e si√®cle.

  • Elle a commenc√© √† travailler au magazine Time en 1978 apr√®s avoir obtenu son dipl√īme de la Harvard Business School, et a gravi les √©chelons pour devenir pr√©sidente et PDG en 2002.

FAQ

Quand Ann S. Moore a-t-elle quitté Time, Inc. ?

Ann S. Moore a pris sa retraite de Time, Inc. en 2010. Elle a gravi les échelons de l'entreprise au cours d'une carrière de 30 ans.

Pourquoi Ann S. Moore est-elle la plus connue ?

Ann S. Moore est surtout connue pour être présidente et PDG de Time, Inc. Au cours de son mandat, elle a souvent été nommée sur la liste annuelle du magazine Fortune, "Les 50 femmes les plus puissantes du monde des affaires américain".

Qu'a fait Ann S. Moore depuis qu'elle a quitté le poste de PDG de Time, Inc. ?

Depuis qu'elle a pris sa retraite en tant que présidente et PDG de Time, Inc. en 2010, Ann S. Moore est un membre actif du conseil d'administration de Royal Caribbean Group et elle a également ouvert The Curator Gallery à Manhattan, un espace pour les artistes prometteurs.