Investor's wiki

Clause d'abandon

Clause d'abandon

Qu'est-ce qu'une clause d'abandon ?

Une clause d'abandon dans un contrat d'assurance de biens, dans certaines circonstances, permet au propriétaire d'abandonner les biens perdus ou endommagés tout en réclamant un montant de règlement complet.

Si les biens de l'assur√© ne peuvent pas √™tre r√©cup√©r√©s, ou si le co√Ľt de leur r√©cup√©ration ou de leur r√©paration est sup√©rieur √† sa valeur totale, ils peuvent √™tre abandonn√©s et l'assur√© a droit √† un montant de r√®glement complet.

Comprendre les clauses d'abandon

La clause d'abandon entre généralement en jeu avec l'assurance des biens maritimes,. tels que les bateaux ou les embarcations.

Si le navire d'un propriétaire est coulé ou perdu en mer, la clause d'abandon donne au propriétaire le droit de "renoncer" essentiellement à la recherche ou à la récupération de ses biens et de percevoir ensuite un règlement d'assurance complet auprès de l'assureur.

La définition légale de l'abandon

Un propriétaire doit prendre des mesures claires et décisives indiquant qu'il ne veut plus de sa propriété. Tout acte suffit tant que la propriété est laissée libre et ouverte à quiconque viendrait la réclamer.

L'inaction, c'est-à-dire l'omission de faire quelque chose avec le bien ou le non-usage de celui-ci, ne suffit pas à démontrer que le propriétaire a renoncé à ses droits sur le bien, même si ce non-usage se perpétue depuis des années.

Par exemple, le fait qu'un agriculteur ne cultive pas sa terre ou qu'un propriétaire de carrière ne prélève pas de pierres dans sa carrière ne satisfait pas à la norme d'abandon légal.

L'intention d'une personne d'abandonner la propriété peut être établie par son langage exprès à cet effet, ou elle peut être déduite des circonstances entourant le traitement de la propriété par le propriétaire, comme le laisser sans surveillance dans un endroit facilement accessible au public. Le passage du temps, bien qu'il ne soit pas un élément d'abandon, peut illustrer l'intention d'une personne d'abandonner sa propriété.

Divers types de biens peuvent être abandonnés, tels que des articles personnels et ménagers; mais aussi les contrats, les droits d'auteur, les inventions et les brevets peuvent être abandonnés. Certains droits et intérêts immobiliers, tels que les servitudes et les baux,. peuvent également être abandonnés.

Prenons l'exemple d'un propri√©taire de ferme qui donne √† un autre agriculteur une servitude pour utiliser un chemin sur sa propri√©t√© afin que les moutons puissent se rendre √† un point d'eau. Le berger vend plus tard son troupeau et quitte l'√Čtat, sans intention de revenir. Cette conduite d√©montre que le berger a abandonn√© la servitude puisqu'il a cess√© d'utiliser le chemin et n'a plus jamais l'intention de l'utiliser √† nouveau.

Points forts

  • Si les biens de l'assur√© ne peuvent √™tre r√©cup√©r√©s, ou si les frais de r√©cup√©ration ou de r√©paration sont sup√©rieurs √† sa valeur totale, ils peuvent √™tre abandonn√©s et l'assur√© a droit √† un r√®glement int√©gral.

  • Une clause d'abandon dans un contrat d'assurance de biens, dans certaines circonstances, permet aux propri√©taires d'abandonner les biens perdus ou endommag√©s tout en r√©clamant un r√®glement complet.

  • Pour r√©pondre √† la d√©finition l√©gale de l'abandon, un propri√©taire doit prendre des mesures claires et d√©cisives indiquant qu'il ne veut plus de sa propri√©t√©.

  • L'inaction ne suffit pas √† d√©montrer que le propri√©taire a abandonn√© le bien, m√™me si le non-usage se perp√©tue depuis des ann√©es.

  • La clause d'abandon entre g√©n√©ralement en jeu avec l'assurance des biens maritimes, tels que les bateaux ou les embarcations.