Investor's wiki

Truquage des offres

Truquage des offres

Qu'est-ce que le truquage d'offres ?

Le truquage des offres est une pratique ill√©gale dans laquelle des parties concurrentes s'entendent pour d√©terminer le gagnant d'un processus d'appel d'offres. Le truquage des offres est une forme de collusion anticoncurrentielle et un acte de manipulation du march√© ; lorsque les soumissionnaires se coordonnent, cela sape le processus d'appel d'offres et peut entra√ģner un prix truqu√© plus √©lev√© que ce qui aurait pu r√©sulter d' un appel d'offres sur le march√© libre.

Le truquage des offres peut √™tre pr√©judiciable aux consommateurs et aux contribuables, qui peuvent √™tre contraints de supporter le co√Ľt de la hausse des prix et des co√Ľts d'approvisionnement.

Le Sherman Antitrust Act de 1890 a rendu l'acte de truquage des offres punissable par la loi am√©ricaine. Le truquage des offres est un crime passible d'amendes, d'emprisonnement ou des deux. Il est √©galement ill√©gal dans la majorit√© des autres pays en dehors des √Čtats-Unis.

Comprendre le truquage des offres

Les pratiques de truquage des offres peuvent √™tre pr√©sentes dans une industrie o√Ļ les contrats commerciaux sont attribu√©s en sollicitant des offres concurrentielles. Les exemples incluent les projets de construction et les march√©s publics, ainsi que les ench√®res pour les voitures et les maisons.

Bien que le truquage des offres puisse prendre de nombreuses formes diff√©rentes, l'une des pratiques les plus courantes de truquage des offres se produit lorsque les entreprises d√©cident √† l'avance qui remportera un processus d'appel d'offres. Pour ex√©cuter cela, les entreprises peuvent soumettre √† tour de r√īle l'offre la plus basse, une entreprise peut d√©cider de s'abstenir compl√®tement de soumissionner, ou les entreprises peuvent intentionnellement soumettre des offres non comp√©titives afin de manipuler le r√©sultat et de s'assurer que le soumissionnaire pr√©d√©termin√© l'emporte.

Une autre pratique de truquage des offres consiste à embaucher une entreprise concurrente en tant que sous- traitant pour subvertir le processus d'appel d'offres. Une entreprise peut également décider de constituer une coentreprise avec une entreprise concurrente dans le seul but de présenter une offre unique, sans intention de collaborer avec l'autre entreprise pour réaliser des économies en combinant des ressources ou des compétences.

Certaines formes de truquage des offres peuvent être classées plus largement :

  • Rotation des offres : la rotation des offres est une forme de r√©partition du march√© qui se produit lorsque les entreprises soumissionnaires sont √† tour de r√īle l'ench√©risseur gagnant.

  • Suppression d'ench√®res : la suppression d'ench√®res se produit lorsqu'un (ou plusieurs) ench√©risseur(s) ne participe pas √† l'ench√®re afin qu'une autre partie soit assur√©e de remporter un processus d'ench√®re.

  • Ench√®re compl√©mentaire : une ench√®re compl√©mentaire se produit lorsque des entreprises soumettent intentionnellement des offres non comp√©titives afin de garantir que leur offre ne sera pas s√©lectionn√©e et d'aider √† s'assurer qu'un autre soumissionnaire pr√©s√©lectionn√© est choisi. Ceci est √©galement appel√© ench√®re de courtoisie ou ench√®re de couverture.

  • Ench√®res fant√īmes : les ench√®res fant√īmes sont utilis√©es dans les ench√®res pour obliger les ench√©risseurs l√©gitimes √† ench√©rir plus qu'ils ne le feraient normalement.

  • Rachat : le rachat est une pratique frauduleuse utilis√©e dans les ench√®res sans prix de r√©serve o√Ļ le vendeur d'un objet ach√®te l'objet de l'ench√®re pour l'emp√™cher de se vendre √† un prix trop bas.

Exemple de truquage d'offres

Trois compagnies d'autobus scolaires ont formé une coentreprise pour fournir des services de transport à un district scolaire dans le cadre d'un contrat unique. Lorsque la Federal Trade Commission (FTC) a enquêté sur les opérations des trois sociétés, elle a constaté qu'elles ne réalisaient aucune économie en combinant leurs ressources ou leur expertise antérieure. L'enquête a révélé que le seul but de la création de l'entreprise commune était de permettre aux trois sociétés d'éviter d'avoir à se faire concurrence et de se répartir le territoire entre elles.

Points forts

  • Les pratiques de truquage des offres peuvent √™tre pr√©sentes dans une industrie o√Ļ les contrats commerciaux sont attribu√©s par le biais d'un processus de sollicitation d'offres concurrentielles, comme les ench√®res pour les voitures et les maisons, les projets de construction et les march√©s publics.

  • Le truquage des offres est une pratique ill√©gale dans laquelle des parties concurrentes s'entendent pour d√©terminer le gagnant d'un processus d'appel d'offres.

  • Lorsque les soumissionnaires se coordonnent, cela sape le processus d'appel d'offres et peut entra√ģner un prix truqu√© qui est plus √©lev√© que ce qui aurait pu r√©sulter d'un march√© libre avec un processus d'appel d'offres concurrentiel.

FAQ

Quelles sont les méthodes courantes de truquage des offres ?

Le truquage des offres peut prendre plusieurs formes. Les entreprises peuvent conspirer pour s'abstenir complètement de soumissionner ou soumettre intentionnellement des offres non compétitives qui ouvrent la voie à l'un de leurs partenaires criminels pour gagner à des conditions favorables.

Pourquoi le truquage d'offres est-il illégal ?

Le truquage des offres sape le processus d'appel d'offres et conduit souvent les victimes du stratagème à perdre de l'argent. Dans le cas des marchés publics, les prix sont poussés à la hausse et le contribuable se retrouve à payer la note. Pendant ce temps, en ce qui concerne les ventes aux enchères de voitures ou de propriétés, le truquage des offres se traduit souvent par le fait que le coupable obtient une bonne affaire et que la victime est moins bien payée.

Quelle est la différence entre le truquage des offres et la fixation des prix ?

Le truquage des offres se produit lorsque les soumissionnaires d'un contrat conspirent pour manipuler le résultat d'un processus d'appel d'offres en leur faveur. La fixation des prix, en revanche, est un accord entre concurrents visant à augmenter ou à fixer le prix auquel ils vendent leurs produits et services. Ces deux pratiques sont illégales, violent la loi Sherman et peuvent être passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 100 millions de dollars, 10 ans d'emprisonnement ou les deux.