Investor's wiki

Bailleur

Bailleur

Qu'est-ce qu'un bailleur ?

Un dépositaire est une personne qui renonce temporairement à la possession mais non à la propriété d'un bien ou d'un autre bien en vertu d'un accord de bail. Le dépositaire confie la possession du ou des biens à une autre personne, appelée dépositaire.

Un baillement est un accord contractuel entre le bailleur et le dépositaire qui précise les modalités et l'objet d'un tel changement de possession.

Comprendre les bailleurs

Un dépositaire transfère la possession, mais pas la propriété, d'un bien à une autre partie, connue sous le nom de dépositaire, en vertu d'un accord connu légalement sous le nom de baillement. Tant que le bien est en possession du dépositaire, le dépositaire est toujours le propriétaire légitime. À l'origine, un bail donnait au dépositaire la possession du bien mais pas le droit de l'utiliser et imposait au dépositaire une obligation stricte de diligence pour le bien, bien que cela varie maintenant en fonction de la nature exacte du bail. Par exemple, un avocat détenant l'actif d'un client sous séquestre ne peut pas utiliser cet actif ; mais un locataire qui loue un appartement à un propriétaire a un droit d'utilisation mais n'est pas propriétaire de l'unité.

Une relation bailleur/dépositaire peut également s'illustrer dans la gestion de portefeuilles d'investissement. Un bailleur peut désigner un dépositaire pour superviser ou gérer un portefeuille d'investissement pendant une période donnée. Bien que le dépositaire ne soit pas propriétaire du portefeuille, le dépositaire confie à la personne choisie le soin de s'assurer que le portefeuille est entre de bonnes mains jusqu'à ce que le dépositaire puisse ou souhaite reprendre les fonctions de gestion du portefeuille. Ces relations fiduciaires relèvent souvent de la catégorie des cautionnements, le titulaire du compte étant le dépositaire.

Responsabilités d'un bailleur dans un accord de baillement

Le d√©positaire ne doit pas n√©cessairement √™tre le propri√©taire l√©gal des biens qu'il confie au d√©positaire. Un d√©positaire pourrait plut√īt √™tre une personne qui a trouv√© un objet perdu, comme un portefeuille d√©pos√© dans un centre commercial, ou un gouvernement pendant le processus de d√©sh√©rence pour les comptes non r√©clam√©s ou dormants. Dans le premier cas, si une personne apporte le portefeuille aux objets perdus et trouv√©s au centre commercial et en transf√®re la garde, elle entre dans une relation de cautionnement/d√©positaire. Le personnel du service client serait alors responsable en tant que d√©positaire de tenter de restituer le portefeuille au propri√©taire l√©gitime.

Un d√©positaire et le d√©positaire doivent d√©terminer le type d'accord de cautionnement qu'ils concluent, qu'il soit gratuit, non gratuit ou de cautionnement pour un b√©n√©fice mutuel. Chaque type d'accord comporte des responsabilit√©s et des devoirs diff√©rents pour le d√©positaire. En g√©n√©ral, le d√©positaire a une certaine obligation de diligence pour le bien envers le d√©positaire, mais cela peut d√©pendre de la nature du cautionnement et peut varier d'une juridiction √† l'autre. Dans la plupart des cas, dans la mesure o√Ļ le cautionnement est volontaire et que le d√©positaire b√©n√©ficie du cautionnement, le d√©positaire peut avoir une plus grande obligation de diligence.

Un d√©positaire doit divulguer les d√©fauts du bien qu'il confie au d√©positaire. Cela inclut tous les probl√®mes qui pourraient causer des dommages ou des blessures lors de l'utilisation de la propri√©t√©. Par exemple, si le d√©positaire accorde la possession d'une r√©sidence d'√©t√© au d√©positaire, il doit divulguer tout d√©faut connu de la propri√©t√©. Il peut s'agir d'un c√Ęblage √©lectrique qui doit √™tre r√©par√© ou d'une plomberie qui n'est pas fonctionnelle. Le d√©positaire, √† son tour, peut d√©tenir certains degr√©s de responsabilit√© √† l'√©gard du bien pendant qu'il est sous sa garde. Le d√©positaire pourrait devoir une compensation mon√©taire au d√©positaire dans le cas o√Ļ la propri√©t√© est endommag√©e ou autrement mal g√©r√©e pendant qu'elle est en possession.

Un dépositaire pourrait également conserver le droit d'informer le dépositaire qu'il ne donne pas les soins appropriés à la propriété et de lui ordonner d'apporter des modifications. Par exemple, si un dépositaire apprend qu'une voiture qu'il a confiée à un dépositaire est conduite de manière imprudente ou dangereuse, le dépositaire peut ordonner au dépositaire de modifier son comportement et l'utilisation du véhicule.

Points forts

  • Divers types de cautionnements donneront au d√©positaire le droit d'attendre une sorte de devoir de diligence pour le bien par le d√©positaire.

  • Une relation locataire-propri√©taire peut √©galement exister lorsque le propri√©taire assume le r√īle de d√©positaire en louant sa propri√©t√© √† un autre.

  • Les relations fiduciaires, telles que la gestion d'un portefeuille d'actions pour un client, rel√®vent souvent de la cat√©gorie des cautionnements.

  • Un d√©positaire est une partie √† la relation de cautionnement, qui c√®de la possession temporaire mais pas la propri√©t√© d'un bien √† un d√©positaire.