Investor's wiki

Loi administrative

Loi administrative

Qu'est-ce que le droit administratif ?

Le droit administratif est l'ensemble du droit qui régit l'administration et la réglementation des organismes gouvernementaux (fédéraux et étatiques).

Comprendre le droit administratif

Aux États-Unis, le Congrès ou les législatures des États créent le droit administratif. Il englobe les procédures selon lesquelles les agences gouvernementales opèrent, ainsi que les contraintes externes qui pèsent sur elles. Le droit administratif est considéré comme une branche du droit public et est souvent appelé droit réglementaire.

Au fil des ans, les organismes gouvernementaux n'ont cessé de croître en nombre et en importance aux États-Unis. Ils ont compétence sur une grande variété de fonctions économiques, telles que les télécommunications, le marché financier et les questions sociales, telles que les cas de discrimination raciale. Des exemples de ces agences comprennent le ministère du Travail (DOL), la Federal Communications Commission (FCC) et la Securities and Exchange Commission (SEC).

Le droit administratif régit des organismes fédéraux tels que le département américain du Travail, la Federal Communications Commission et la Securities Exchange Commission, ainsi que des organismes d'État tels que les commissions des accidents du travail.

des accidents du travail sont des exemples d'organismes gouvernementaux au niveau de l'État qui peuvent adopter des politiques et des procédures sous la direction des lois administratives qui les structurent. Ces commissions ont le pouvoir de déterminer si les travailleurs blessés ont droit à une indemnisation liée aux blessures subies dans le cadre de leur travail. L'autorité définie par le droit administratif détaille les contraintes dans lesquelles les commissions doivent fonctionner, la manière dont chaque cas doit être traité et la manière dont les différends doivent être résolus.

Le nombre croissant d'organismes de réglementation et les nouveaux niveaux de bureaucratie signifient que le droit administratif doit être établi ou modifié pour guider ces opérations. Chaque agence, département ou division du gouvernement doit avoir des règlements administratifs qui établissent la portée et les limites de son autorité. Les pouvoirs accordés aux institutions gouvernementales peuvent inclure le droit de rédiger, d'adopter et d'appliquer des politiques auxquelles les industries, les entreprises et les particuliers doivent adhérer.

Exemple de droit administratif

Un exemple du fonctionnement du droit administratif concerne la question de la neutralité d' Internet. Les fournisseurs d'accès Internet ont demandé des changements de déréglementation concernant la façon dont ils structurent les débits de données et la facturation aux clients et gèrent ces services. Les changements de règles qu'ils souhaitaient permettraient des pratiques telles que facturer aux clients des frais pour l'accès à Internet et plus pour des vitesses plus rapides, ainsi que favoriser la transmission du contenu des entreprises qu'ils possèdent au détriment des autres contenus.

Cet effort a soulevé des débats et des inquiétudes quant à la préservation de la neutralité du net. La FCC détient l'autorité réglementaire sur ces questions en raison des lois administratives qui définissent les pouvoirs de la commission. Les procédures et les actions que la FCC peut prendre concernant les modifications proposées sont également structurées par ces lois administratives sous-jacentes.

60

Jours législatifs au cours desquels le Congrès doit agir pour annuler une réglementation fédérale prise en vertu du droit administratif.

La FCC a autorisé les commentaires du public sur la proposition avant que la commission ne vote le 14 décembre 2017 pour révoquer les politiques de neutralité du net. Cette décision aurait pu être annulée par le Congrès, qui a des pouvoirs en vertu de la loi sur la révision du Congrès qui lui permettent d'annuler les réglementations fédérales. Une telle action nécessite l'adoption d'une résolution commune dans les 60 jours législatifs. Le Sénat a voté pour faire exactement cela le 15 mai 2018, mais la Chambre des représentants n'a pas emboîté le pas et les nouvelles règles sont entrées en vigueur le 10 juin 2018.

À la suite de cette décision résolument controversée, plus de 29 États ont pris des mesures pour faire respecter la neutralité du net, mais leur compétence juridique en la matière reste en question.

Points forts

  • Les organismes gouvernementaux ont compĂ©tence sur une grande variĂ©tĂ© de fonctions Ă©conomiques, telles que les tĂ©lĂ©communications, le marchĂ© financier et les questions sociales, telles que les cas de discrimination raciale.

  • Le droit administratif est une branche du droit public et est Ă©galement connu sous le nom de « droit rĂ©glementaire ».

  • Le droit administratif implique l'administration et la rĂ©glementation des agences gouvernementales fĂ©dĂ©rales et Ă©tatiques.