Investor's wiki

Assurance mauvaise foi

Assurance mauvaise foi

Qu'est-ce que l'assurance mauvaise foi ?

L'assurance de mauvaise foi fait référence à la tentative d'un assureur de renoncer à ses obligations envers ses clients, soit en refusant de payer la réclamation légitime d'un assuré, soit en enquêtant et en traitant la réclamation d'un assuré dans un délai raisonnable.

Les compagnies d'assurance agissent de mauvaise foi lorsqu'elles déforment le langage d'un contrat d'assurance au preneur d'assurance pour éviter de payer une réclamation. Ils agissent également de mauvaise foi lorsqu'ils omettent de divulguer les limitations et les exclusions de la police aux assurés avant qu'ils n'achètent une police ou lorsqu'ils demandent de manière déraisonnable à l'assuré de prouver une perte couverte.

Une compagnie d'assurance peut agir de mauvaise foi de plusieurs manières. Si un assuré soupçonne une mauvaise foi, il doit confronter sa compagnie d'assurance ou consulter un avocat.

Comprendre l'assurance mauvaise foi

assurance de mauvaise foi peut s'appliquer à tout type de police d'assurance, y compris l'assurance habitation,. l'assurance maladie,. l'assurance automobile et l'assurance vie, et tout type de contrat.

Une divergence d'opinion entre le preneur d'assurance et l' expert sur l'opinion d'un expert sur le montant de la perte ne constitue pas de la mauvaise foi à moins que l'expert en sinistre refuse de fournir un soutien raisonnable à ses conclusions. Le simple fait de faire une erreur ne constitue pas non plus de la mauvaise foi.

La recherche de preuves qui étayent la base de la compagnie d'assurance pour refuser une réclamation et l'ignorance des preuves qui étayent la base de l'assuré pour faire une réclamation est considérée comme de la mauvaise foi. Si un assureur ne répond pas rapidement à la réclamation d'un titulaire de police, cet acte de négligence, volontaire ou non, est considéré comme de la mauvaise foi. Pour éviter d'agir de mauvaise foi, les assureurs doivent également expliquer pourquoi ils refusent de couvrir un sinistre ou de le couvrir partiellement.

Lutter contre la mauvaise foi

Les lois des √Čtats qui traitent sp√©cifiquement des pratiques de mauvaise foi, √©galement appel√©es lois sur les pratiques d√©loyales en mati√®re de r√©clamations,. visent √† prot√©ger les consommateurs contre les comportements malveillants des compagnies d'assurance. La loi californienne est un mod√®le pour les lois de mauvaise foi de nombreux autres √Čtats.

Certaines lois exigent qu'une compagnie d'assurance agissant de mauvaise foi paie des dommages-int√©r√™ts de base pour aider √† indemniser la victime pour le refus d'une r√©clamation, au-del√† du montant d√Ľ en vertu de la r√©clamation. Cette indemnisation couvre non seulement les d√©penses personnelles ou les fonds emprunt√©s pour r√©parer les dommages, mais √©galement les travaux manqu√©s et les honoraires d'avocat.

Si une compagnie d'assurance agit de manière particulièrement flagrante, un jury peut accorder des dommages-intérêts punitifs au preneur d'assurance pour punir la compagnie d'assurance de ses actes répréhensibles et la dissuader d'agir de mauvaise foi avec les autres preneurs d'assurance. Si la compagnie d'assurance commet simplement une erreur et n'a pas agi de mauvaise foi, le recours approprié consiste uniquement à payer la réclamation.

Points forts

  • Parmi les exemples d'assureurs agissant de mauvaise foi, citons la fausse d√©claration des termes et du langage du contrat et la non-divulgation des dispositions de la police, des exclusions et des conditions pour √©viter de payer les sinistres.

  • Les √Čtats ont promulgu√© des lois pour prot√©ger les consommateurs contre les actions de mauvaise foi des compagnies d'assurance.

  • De simples erreurs ne constituent pas de la mauvaise foi.

  • L'assurance de mauvaise foi fait r√©f√©rence aux tactiques employ√©es par les compagnies d'assurance pour se soustraire √† leurs obligations contractuelles envers leurs assur√©s.