Investor's wiki

Arbitrage

Arbitrage

Qu'est-ce que l'arbitrage ?

L'arbitrage est un processus de résolution des litiges juridiques sans passer par un procès. Tant les consommateurs des produits ou services d'une entreprise que les employés de cette entreprise peuvent être contraints à une procédure d'arbitrage obligatoire lorsqu'ils déposent une plainte contre l'entreprise. Au fur et à mesure que l'arbitrage se généralise, il est également devenu plus controversé car il tend à favoriser l'entreprise au détriment du demandeur.

Définition plus approfondie

Lorsqu'un consommateur commence à utiliser le produit d'une entreprise, il se peut qu'il ne sache pas que les conditions du contrat de service qu'il a conclu avec l'entreprise comportent une clause compromissoire. Une telle clause donne à l'entreprise le pouvoir de régler toute réclamation par arbitrage individuel obligatoire, ce qui l'oblige, ainsi que son avocat, à rencontrer un représentant de l'entreprise et un tiers impartial au lieu d'aller en justice.

Les employés peuvent également avoir accepté l'arbitrage dans leurs contrats de travail ou même simplement dans le cadre de la politique de l'entreprise.

Le règlement d'un différend par arbitrage renonce effectivement à certains droits statutaires du demandeur. L'arbitrage peut rendre impossible pour un client de poursuivre l'entreprise qui lui a frauduleusement vendu un produit ou un service, ou pour un employé de poursuivre son employeur pour violation de la politique de l'entreprise ou du droit du travail. Ces dernières années, l'arbitrage a même été utilisé pour statuer sur des affaires de discrimination raciale et de harcèlement sexuel.

Parce que les procédures d'arbitrage sont confidentielles, elles doivent être négociées au cas par cas, ce qui évite la possibilité de recours collectifs. De nombreuses personnes abandonnent purement et simplement leur dossier, souvent parce qu'elles réclament de petites sommes d'argent pour lesquelles il serait insensé d'engager un avocat. Les recours collectifs exposent souvent des modèles de comportement illégal, de sorte que l'arbitrage peut souvent être une aubaine pour les entreprises qui ont quelque chose à cacher.

Lorsqu'une entreprise prend un demandeur en arbitrage, elle doit négocier avec un arbitre. Alors que de nombreuses entreprises paient les frais de l'arbitre, elles paient parfois jusqu'à 50% de la facture du demandeur, même si elle gagne.

Cependant, la victime ne sort souvent pas gagnante. L'entreprise gagne fréquemment en arbitrage, paie une pénalité considérablement réduite ou oblige le demandeur à régler. Et parce que l'arbitrage est presque toujours exécutoire, il y a peu de recours pour le demandeur.

Exemple d'arbitrage

En 2015, il a été constaté que 72 % des banques exigeaient que les clients acceptent des clauses d'arbitrage obligatoires. À cette époque, de plus en plus de personnes ont pris connaissance du scandale de fraude sur les comptes de Wells Fargo, et il y a eu une forte augmentation des réclamations contre la banque. Celles-ci ont presque toutes été réglées par arbitrage, ce que les clients ont accepté lorsqu'ils ont ouvert leurs comptes légitimes. Level Playing Field, une organisation à but non lucratif qui suit l'utilisation de l'arbitrage, a déterminé que très peu de cas d'arbitrage ont abouti à une sentence pour le demandeur, Wells Fargo gagnant des centaines de milliers de dollars de plus que la somme perçue par les demandeurs.

Points forts

  • Les diff√©rends portant sur moins de 50 000 $ ne n√©cessitent pas d'audiences en personne.

  • L'arbitrage n'est pas la m√™me chose que le d√©p√īt d'une plainte d'investisseur.

  • L'arbitrage pourrait √™tre pr√©f√©rable √† un proc√®s en raison des co√Ľts et des d√©lais r√©duits pour toutes les parties concern√©es.

  • Pour les litiges allant de 50 000 $ √† 100 000 $, exigez une audience en personne avec un seul arbitre.